Soif de Justice (1984), de Sammo Hung Kam-bo – ★★ –

                Film méconnu de la filmographie de Jackie Chan, Soif de justice est pourtant l’un de ses films les plus sympathiques. C’est l’affaire sans aucun doute de son trio de protagonistes attachants dont l’alchimie est exquise. On tient là un de ces buddy movies si chers à la cinéphilie de Tarantino : un film que l’on regarde pour passer un temps avec ses personnages, que l’on considère presque comme des potes. Série B au vernis kitsch, Soif de justice est un film imparfait, aux défauts assumés. Mais l’on ressent le plaisir des acteurs, dont l’un est le réalisateur, à tourner. Les répliques fusent à la même vitesse que les coups poings et pieds, le verbe devenant une arme à double tranchant : l’incisive se parant toujours d’une pointe d’humour très plaisante. Savourez-le comme il se doit, car il ne se pare d’aucun artifice, c’est un film d’amis qui veulent s’amuser à chaque scène. Et cette joie est communicative.