The Mission (2001), de Johnnie To – ★★ –

                The Mission est un Johnnie To pur jus. On y retrouve tous les traits qui singularisent le style des polars du réalisateur. Tourné avec un budget dérisoire, To a avoué réaliser comme une expérience ce film pensé comme un blockbuster. Ce jalon d’essai en est si réussi qu’il réunit presque tous les ingrédients de la filmographie de To : gunfights spectaculaires, amitié virile face à la mort, alternance entre des moments de tension asphyxiants et des séquences de quotidien amusantes (ici cette scène où les personnages jouent au foot avec une boule de papier dans une salle d’attente). Manque peut-être le lyrisme que l’on retrouvera plus tard dans Exilé mais la virtuosité des scènes d’action et la science du placement de ses acteurs nous régalent déjà. Sans oublier quelques délicieux exercices de cinéma comme ce coup de feu, au premier plan, faisant trembler la caméra et résonnant quelques secondes en stéréo. Un vrai régal pour tous les fans de To et, plus largement, pour les amateurs de polars hong-kongais.