Le maître d’armes (2006), de Ronny Yu – ★★ –

La vie, un brin fantasmé, d’Huo Yuanjia, maître d’arts martiaux et fondateurs de la Fédération des sports Jingwu… D’une grande naïveté, même s’il contient une violence parfois assez cruelle, le film de Ronny Yu séduit surtout pour la qualité de ses combats. Particulièrement celui entre Huo et Chin qui laisse bouche bée. Visuellement très impactant avec ses ralentis accélérés et ses jump cuts judicieusement placé, je suis surtout agréablement surpris par le mixage sonore entre la résonnance des coups, les vases qui se brisent, le sang qui gicle et l’eau qui se déverse. Tant de sons qui se répondent, s’accumulent et renforcent la tension et la violence des coups échangés par les protagonistes.Ca donne la chair de poule.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s